Les pires erreurs au poker

« Aïe, aïe, aïe, c’est pas vrai, ça ne vient pas d’arriver, non, pas ça, misère ». Aucun joueur de poker ne veut connaître cette situation. Aucun. Jamais. Et pourtant, cela arrive quasi quotidiennement et parfois même dans des tournois professionnels. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons revenir dans le présent article sur ces fameuses erreurs fatales en espérant vous aider à ne jamais les commettre.

Erreur numéro 1

Cette première erreur concerne les cotes du pot au Texas Hold’Em. S’engager dans une partie de poker sans comprendre celles-ci ou sans être capable de les calculer ou, pire encore, en étant dans un état de stress ou de fatigue nous empêchant de tenir ce compte est totalement irresponsable. C’est le meilleur moyen de courir à la défaite et vers de lourdes pertes.

Erreur numéro 2

L’erreur classique que chacun sait pertinemment qu’il ne faut pas faire et qui pourtant se voit par-ci par-là de temps en temps : jouer une main faible ou particulière lorsque l’on se trouve dans les premières positions. C’est trop risqué, tout le monde le sait. Mais parfois, allez savoir pourquoi, l’on se lance tout de même dans l’aventure et badaboum, c’est le début de la fin.

Erreur numéro 3

Cette erreur-ci se voit surtout chez les débutants, mais on la retrouve parfois aussi chez les joueurs plus aguerris : ne jouer qu’en fonction des cartes ! L’on passe des heures et des heures à appendre à profiler un adversaire, à « lire » une personnalité et, parfois, l’on dirait que l’on oublie tout, l’on s’enferme dans une bulle, les cartes deviennent notre seul intérêt et, bien sûr, les autres en profitent pour faire leur jeu. Ces « absences » peuvent avoir de lourdes conséquences. Attention !

Erreur numéro 4

Il y a des erreurs que l’on commet par manque de jugement, d’autres par manque de concentration, d’autres encore par manque de « courage » et il y a cette erreur numéro 4 que l’on fait par excès de confiance. Elle survient généralement après un bon coup au tour précédent. L’on se sent gonflé à bloc et l’on se retrouve à être toujours en train de jouer après le flop alors que l’on n’a absolument rien en main. L’on peut certes essayer un coup de bluff, mais bon, parfois, les chances de succès sont vraiment trop minces. Mais, l’on y va quand même, l’on se met à croire aux miracles. Grave erreur.

Erreur numéro 5

Cette dernière erreur n’est pas la moindre, car c’est votre avenir au poker qui en dépend : ne pas savoir s’arrêter. Que vous soyez au sommet ou tout au fond du creux de la vague, il faut toujours savoir dire « STOP ». Sinon, certaines limites sont franchies après lesquelles il est horriblement difficile de revenir en arrière. Soit parce que vous êtes « plumé », soit parce que vous avez complètement perdu confiance en vous. Dans les deux cas, c’est regrettable.

D’autres erreurs sont parfois commises au poker, mais les cinq que nous venons de relever sont les pires et malheureusement aussi les plus fréquentes ! Pour vous aider à approfondir vos connaissances, notamment si vous êtes un joueur débutant, nous vous proposons de consulter le site http://www.videopoker.ws/.

Mettez toutes les chances de votre côté pour remporter des gains au poker en ligne :